Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » OMNOVA SYNTHOMER : la mobilisation exemplaire des salariés a payé (...)

OMNOVA SYNTHOMER : la mobilisation exemplaire des salariés a payé !

6 octobre - Excellente nouvelle hier avec l’annonce du retrait, par la direction de l’usine OMNOVA/SYNTHOMER située à Sandouville, du plan de réorganisation du travail, donc du plan de licenciements qui allait avec, suite à plusieurs mois de lutte exemplaire des salariés et de leur organisation syndicale, la CGT.

Preuve une nouvelle que lorsque les salariés défendent leurs droits, qu’ils sont unis et mobilisés, cette mobilisation paye. Ce n’est pas toujours le cas malheureusement, mais ce qui est certain c’est que sans elle, rien n’est possible.

J’adresse mes chaleureuses félicitations aux salariés mobilisés, à leur syndicat, que j’ai soutenu à plusieurs reprises.

Il faut de rester vigilant, bien entendu, en vérifiant que ce retrait est bien définitif, mais pour l’heure il convient de saluer comme il se doit cette victoire.

Communiqué du syndicat CGT OMNOVA/SYNTHOMER :

"Cela fait plus de 5 mois que nous sommes dans une procédure haletante et très prenante, trop souvent avec une direction dans l’indifférence, l’incompétence et la méconnaissance des femmes et des hommes qui composent notre usine, cet outil de travail que nous avons élevé à un niveau sans pareil...

Le Syndicat CGT OMNOVA/SYNTHOMER est fier de vous annoncer l’abandon pur et simple de la nouvelle organisation de travail, destructrice dans sa génèse (plus de 80 postes modifiés et/ou supprimés), du PSE prodigué par une direction déjà aux abois et impréparée...

La composition du Syndicat est telle que la grandeur de celui-ci a permis d’avancer comme un seul homme, de faire plier une direction anglaise, d’avoir su toujours leur maintenir une pression insistante et d’avoir obtenu ce que de rares organisations syndicales ont réussi : faire reculer une direction sur un plan ficelé de toutes pièces...

Oui, aujourd’hui, nous sommes l’exemple même de l’acharnement avec des salarié(e)s qui nous ont suivi à chaque instant avec, sur 2 périodes, 1 mois de grève sans aucun produit de sorti !

Une victoire, un optimisme pour les autres, les voisins, nos potes, dans ces procédures délétères de PSE infondés et inaboutis...

Pour nous, salarié(e)s et le SYNDICAT, c’est un soulagement, mais aussi un gage de santé et de sécurité pour l’avenir...

Nous ne sommes pas naïfs, une direction désavouée malgré elle par le terrain, est comme une bête blessée, quelle sera sa réaction à la hauteur de cette déconvenue ?
Quelques bribes ont déjà pointé leur nez, avec des petitesses et des bassesses inqualifiables, mais représentatives de certains, les signes de notre vraie intégrité, de notre attachement sans faille À NOTRE BOÎTE...

Nous sommes non pas fiers d’être des syndicalistes intelligents, mais heureux, nous laissons l’intellectualité à l’autre camp, celui que nous rejettons, comme une aversion..."

Retour en arrière à partir de ces liens :
Plan et conflit social à l’usine SYNTHOMER, je prends ce jour deux initiatives
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article1145
Organisons la transition écologique et industrielle tous ensemble à ciel ouvert
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article1149
Mon soutien à la mobilisation des salariés d’OMNOVA/SYNTHOMER
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article1026