Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Mobilisation des lycéens pour adapter le Baccalauréat 2021

Mobilisation des lycéens pour adapter le Baccalauréat 2021

4 mai - Depuis hier, et la reprise des cours au lycée, en demi-jauge, un nombre conséquent de lycéens et de parents d’élèves protestent contre le maintien des épreuves du Baccalauréat en présentiel, sans tenir compte des enseignements disparates qu’ils ont reçu.

Si certains établissements ont, dès le mois de novembre et ce jusqu’à mai, respecté une demi-jauge d’élèves présents par classe, y compris pour les terminales, d’autres ont fait le choix de maintenir l’intégralité des cours, parfois en concernant les effectifs autorisés sur les élèves de terminales à partir de mars.

Les lycéens mobilisés souhaitent faire reconnaître la nécessité de réels aménagements dans les épreuves face aux difficultés récurrentes et évidentes auxquelles ils sont confrontés en raison de la crise sanitaire et de ses conséquences depuis le début de la présente année scolaire.

Nombreux sont les élèves dont le programme n’est pas clos, et prendre le risque de les évaluer sur une partie du programme non enseigné paraît inconcevable.

Si la pandémie a relevé des inégalités dans l’accès et l’accompagnement des enseignements dispensés, en particulier pour la préparation des épreuves, des inégalités semblent faire jour en cette rentrée entre les établissements.

Dans ces conditions exceptionnelles, il est à craindre que le maintien des épreuves ne fasse qu’augmenter le risque de rupture d’égalité entre les lycéens qui se présenteraient à ces examens.

Aussi, il me semble juste et pertinent que ces épreuves puissent être aménagées réellement. Si vous excluez le choix du contrôle continu, un maintien des notes du contrôle continu pourrait être privilégié à celles des épreuves si ces dernières devaient être inférieures. Une prise en compte du programme étudié semble nécessaire pour l’égalité des diplômes et des élèves sur l’ensemble du territoire.

C’est ce que j’ai signifié au Ministre de l’Education Nationale en lui demandant d’entendre l’expression largement majoritaire des lycéens et de leurs parents.

Mon courrier au Ministre (PDF - 635.8 ko)
Mon courrier au Ministre
https://actu.fr/normandie/le-havre_76351/le-havre-ils-bloquent-leur-lycee-pour-faire-annuler-les-epreuves-en-presentiel-du-baccalaureat_41531818.html

5 mai au soir : Le Ministre a visiblement entendu le mouvement et pris des premières dispositions d’aménagement... mais elles demeurent insuffisantes comme le relèvent les syndicats enseignants, la FCPE ou les organisations lycéennes.

https://www.francetvinfo.fr/politique/jean-castex/gouvernement-de-jean-castex/direct-covid-19-quels-amenagements-pour-le-bac-2021-regardez-l-interview-de-jean-michel-blanquer-dans-le-jt-de-20-heures-de-france-2_4612333.html
Communique du SNES (PDF - 64.5 ko)
Communique du SNES