Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Mon hommage à André Duroméa : Un homme d’humanité, d’humilité et de simplicité, (...)

Mon hommage à André Duroméa : Un homme d’humanité, d’humilité et de simplicité, bâtisseur et visionnaire

16 mars - 10 ans après sa disparition, j’ai souhaité rendre hommage ce matin dans les colonnes de "Paris-Normandie", à André Duroméa, Maire du Havre de 1971 à 1994.

Un homme d’humanité, d’humilité et de simplicité, bâtisseur et visionnaire.

Tout son horizon, c’était Le Havre et les Havrais.

"J’ai eu deux mentors en politique, Jacques Eberhard (ancien Maire de Gonfreville l’Orcher) et André Duroméa. Jeune communiste, j’avais lu tous ses livres. J’ai pu voir l’humanité qu’il avait, son humilité et sa simplicité. Il connaissait le prix de la vie. Du fait de son engagement de résistant, la fatalité ne faisait pas partie de son vocabulaire, il savait lutter, rassembler et chercher des alternatives. Il n’aurait jamais laissé Dresser dans cette situation, il n’aurait jamais laissé la centrale thermique, Lafarge ou les chantiers navals fermer sans se battre.

Et il avait un côté bâtisseur, voire visionnaire. La démocratie participative, lui l’a faite avant l’heure, en faisant de la gestion de proximité dans les quartiers avant tout le monde. Et je retiens un désintérêt personnel, il n’a jamais fait de la politique pour lui, mais toujours pour les autres.

On lui doit l’Université - contre l’avis de l’Etat -, la sanctuarisation des espaces naturels (Montgeon, Parc de Rouelles) qui intéressaient les promoteurs. Il a encore jeté les bases du Sitrah (Syndicat intercommunal des transports de l’agglomération havraise), l’ancêtre de la communauté urbaine.

Dans les projets initiés par André Duroméa, le dossier du classement au Patrimoine mondial de l’Unesco a été initié à une époque où Antoine Rufenacht décriait d’ailleurs l’architecture du Havre. Pour préserver les Docks café, André Duroméa a dû batailler des années pour revoir la ligne de partage entre le port et la commune et pour récupérer ces espaces. Les projets, il y a ceux qui les lancent et ceux qui les inaugurent"

"Paris-Normandie" du 16 mars 2021 (PDF - 1.4 Mo)
"Paris-Normandie" du 16 mars 2021