Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Plan de licenciements chez INGELIANCE : tout faire pour ne pas laisser (...)

Plan de licenciements chez INGELIANCE : tout faire pour ne pas laisser sacrifier nos savoir-faire !

24 novembre - L’entreprise INGELIANCE emploie 800 collaborateurs sur une vingtaine de sites en France, dont celui du Havre qui regroupe 70 salariés. Spécialisée dans l’ingénierie aéronautique, navale, environnementale et en transport, elle propose depuis 1998 des solutions innovantes pour nos industries à partir notamment d’un développement de la recherche.

C’est à ce titre notamment qu’elle bénéficie du Crédit d’Impôt Recherche (CIR).

Depuis quelques jours, l’annonce par la direction nationale de l’entreprise, d’un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi !!) visant à supprimer une soixantaine de postes, dont une trentaine sur le seul site du Havre (près de 50% de l’effectif) provoque l’incompréhension et la colère des salariés qui tentent de s’y opposer à travers un mouvement social.

La direction nationale motive son PSE par le fait qu’au Havre, son principal client SAFRAN NACELLES, a suspendu ses contrats en raison de la dépression qui frappe le secteur aéronautique en cette période de crise sanitaire que nous affrontons.

Elle a ignoré la demande des syndicats de solliciter le dispositif de chômage de longue durée mis en place par l’Etat pour préserver l’emploi, le temps de traverser cette crise, préférant s’engager dans des suppressions de postes.

C’est inacceptable d’autant plus que le secteur aéronautique bénéficie d’un soutien de l’Etat à hauteur de 15 Milliards !

Je lance l’offensive en direction du gouvernement en soutien aux salariés mobilisés. J’étais hier avec eux et avec leur direction locale pour que des solutions soient rapidement trouvées afin d’empêcher le sacrifice de nos savoir-faire. Et elles existent ! D’où mes interventions ce jour auprès des ministres de l’Economie et du Travail, ainsi qu’auprès du Préfet.

Au Havre, la moitié des postes supprimés chez un sous-traitant dans l'aéronautique {HTML}
Mon courrier au Ministre de l'Economie (PDF - 781.7 ko)
Mon courrier au Ministre de l’Economie
Mon courrier à la Ministre du Travail (PDF - 681 ko)
Mon courrier à la Ministre du Travail
Mon courrier au Préfet (PDF - 397.6 ko)
Mon courrier au Préfet
Courrier de réponse la Sous-Préfète (PDF - 858.5 ko)
Courrier de réponse la Sous-Préfète
Réponse obtenue à ma question écrite (PDF - 19 ko)
Réponse obtenue à ma question écrite
Menace de licenciements chez Ingeliance : « Au Havre, il n'y a rien d'autre » | 76actu {HTML}