Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Projet de carte scolaire 2020 : mes interventions se poursuivent...

Projet de carte scolaire 2020 : mes interventions se poursuivent...

8 avril - Puisque, malgré le confinement et l’impossibilité pour les parents de se rendre en mairie pour procéder aux inscriptions scolaires, le gouvernement maintient sa réforme annuelle de la Carte scolaire, je maintiens également mes interventions.

Au cours d’une réunion téléphonique constructive avec le Directeur départemental des services de l’Education Nationale, j’ai fait valoir un certain nombre d’arguments plaidant en faveur du maintien des classes envisagées de suppression sur ma circonscription à :

* Molière primaire au Havre (REP+)
* George Sand maternelle au Havre (REP+)
* Jean-Jaurès primaire au Havre (REP+)
* Jacques Prévert maternelle au Havre (REP)
* Maurice Bouchor maternelle au Havre (REP)
* Paul-Mulot maternelle à Rouelles
* Louis Aragon maternelle à Gainneville
* André Gide primaire à Harfleur (CAPE)
* Arthur Fleury maternelle à Gonfreville l’Orcher (REP)

Ainsi que pour l’ouverture de classes, non prévue actuellement, au sein des écoles :

* Gournay primaire
* Turgauville (REP) à Gonfreville l’Orcher : pour la mise en oeuvre du projet d’inclusion scolaire "Etoile Filante"

Reste à savoir dans quelle mesure je serai entendu. Une fois encore, la mobilisation des parents d’élèves sera sans doute nécessaire, ce qui n’est pas le plus facile en cette période confinée...

Enfin, au chapitre des satisfactions, j’ai eu confirmation des ouvertures de classes envisagées en primaire sur :

* Ferdinand Buisson (Soquence), Jehan Grouchy I, Jehan de Grouchy II, Louise Michel (Caucriauville), Valmy (Eure), Maréchal-Joffre (Rond-point),

* et en maternelle sur Ancelot (centre-ville).

J’ai par ailleurs pris note des engagements du ministre pour la rentrée, et j’y veillerai bien entendu :

* Aucune suppression de classe sans l’accord du Maire en milieu rural

* Aucune diminution du taux d’encadrement par commune sans l’accord du Maire en milieu urbain et péri-urbain.

Dans l’ensemble, il est encore une fois évident que le Gouvernement ne met pas les moyens à la hauteur des annonces qu’il ne cesse de faire en faveur de l’Education. Résultat, j’ai bien peur que la poursuite des dédoublements annoncés pour les grandes sections de maternelle, les CP et CE1 en REP, ainsi que sur le plafonnement à 24 élèves par classe en CE2, CM1 et CM2 en REP, se fasse au détriment des écoles maternelles, des classes à double niveau (ou à triple niveau dans les petits établissements)... et des collèges.

Déjà plusieurs collèges alertent sur une baisse de leur dotation...

Note de synthèse actualisée reçue au 7 avril (PDF - 722.2 ko)
Note de synthèse actualisée reçue au 7 avril
Pour télécharger le communiqué de la FCPE (PDF - 384.7 ko)
Pour télécharger le communiqué de la FCPE