Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Le projet de hold-up sur nos retraites mis en examen à l’Assemblée

Le projet de hold-up sur nos retraites mis en examen à l’Assemblée

(Article mis à jour le 3 mars)

3 mars - Mépris du peuple, le gouvernement doit être censuré ! J’ai interpellé cet après midi le 1er Ministre à l’Assemblée

La réforme des retraites est un échec sur toute la ligne, et le 49-3 est le signe le plus fort de la brutalité du gouvernement, du mépris du peuple et du parlement.

Les députés communistes s’y sont opposés dans la rue, dans l’hémicycle, en demandant un référendum et maintenant en déposant une motion de censure du gouvernement.

Nous ne lâcherons rien !!!

HTML

2 mars - Manifestation anti 49-3 au Havre

29 février - Le 49-3 annoncé sur la réforme des retraites !

Ça y est le gouvernement passe en force ! Après avoir méprisé le peuple, les syndicats, les députés de l’opposition, le gouvernement d’Édouard Philippe annonce le recours au 49-3.

Ces méthodes sont insupportables et anti démocratiques. Nous continuerons à nous battre encore et encore contre cette réforme des retraites !!!

21 février - Les énigmes d’une réforme difforme...

J’ai fait remarquer à la majorité, et mon collègue Sébastien Jumel l’a repris ensuite, que les gens que l’on croise nous disent que, de toute façon qu’on ait bossé toute sa vie ou pas, on a une retraite de misère, et qu’il faudrait qu’il y ait une différence dans les pensions entre ceux qui ont bossé et entre ceux qui n’ont pas eu la possibiilté de bosser toute leur vie.

Alors face à cette question, et puisque leur réforme est prétendument parfaite, on leur a demandé ce qu’ils proposaient pour cela. Étrangement, aucune réponse à signaler du côté du gouvernement et de la majorité…

HTML

Je suis intervenu à l’occasion de la réforme des retraites sur la question du PIB… Parce que le gouvernement est resté sur l’idée que le PIB croîtra sans cesse dans les décennies à venir, alors que tout porte à croire qu’il faudra trouver autre chose très bientôt pour éviter de détruire totalement les ressources de notre planète.

HTML

20 février - Fait inédit sous la Vème République : les amendements des députés communistes sont interdits de discussion par la Présidence de l’Assemblée nationale !

Le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a décidé de manière autoritaire de ne pas soumettre à la discussion et au vote 1184 de nos amendements, en parfaite violation de notre droit constitutionnel.

Cette possibilité n’existe nulle part, et pourtant, avec une lecture fallacieuse de certaines règles, la majorité essaie de nous faire taire !

Avec le groupe de la France Insoumise, le groupe Socialiste, le groupe des Républicains et le groupe Liberté et Territoires, nous avons dénoncé cette décision qui prive les députés de leur droit d’amendement de façon arbitraire.

Face à la bronca soulevée par un tel acte, le Président Richard Ferrand a décidé de ne s’en prendre qu’aux seuls amendements des députés communistes. La veille, sûr de son fait, il avait pourtant annoncé que sa nouvelle « règle » s’appliquerait à tous les groupes.

Au final, seuls les députés communistes pâtiront de cet acte autoritaire qui n’a d’autre visée que de nous faire taire et de passer en force ce projet de loi dont les Français ne veulent pas.

Nous ne nous laisserons pas impressionner par cette manœuvre dilatoire et resterons à la hauteur de notre histoire politique et sociale.

17 février - Un référendum sur la réforme des retraites !

Parce qu’ils veulent nous faire avaler la pilule de la réforme des retraites de manière autoritaire, les députés communistes ont riposté en demandant un vote au sein de l’Assemblée pour savoir si oui ou non le projet de réforme des retraites sera soumis à référendum.

Chacun pourra juger quel député assume de s’en remettre au peuple et qui en a peur…

Nous ne lâcherons rien !

13 février - Je viens de signer la pétition pour demander la mise en place d’un référendum sur la réforme des retraites.

Je l’ai demandé lors des questions au gouvernement la semaine dernière et les députés communistes le demandent à chaque intervention à l’Assemblée nationale, mais le gouvernement Philippe semble sourd aux exigences du peuple.

Tous ceux qui veulent peuvent aussi le faire en signant cette pétition !

https://www.change.org/p/gouvernement-referendum-retraites

5 février - J’ai interrogé la Ministre sur le fait que la réforme des retraites allait repousser l’âge de départ en retraite effectif en retraite, après la fin de l’espérance de vie en bonne santé.

Autrement dit, on travaillera en forme, et la retraite servira à ceux qui seront encore en bonne santé... Pour les autres, tant pis !

Ce scandale est insupportable pour les députés communistes, et nous avons tenu à lui rappeler qu’en laissant le peuple trancher, nous verrions si leur réforme est si bonne que cela puisque personne n’en veut !

Retrouvez la vidéo de mon intervention puis de la réponse édifiante de la Ministre...

Vidéo de mon intervention {HTML}

4 février - "Osez un référendum sur cette réforme des retraites ! Laissons donc le peuple trancher, laissons le peuple donner son avis. Car, au bout du compte, l’humanité, c’est aussi la démocratie...".

C’est en résumé ce que j’ai demandé au 1er Ministre cet après-midi lors des questions au gouvernement à l’Assemblée.

HTML

Pages précédentes sur ce sujet :

Proposition de loi des députés communistes pour une retraite universellement juste !
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article822
Mouvement social contre la réforme des retraites : oui ça suffit ! Ce mauvais projet doit être retiré
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article812
Réforme des retraites : l’entêtement autoritaire du Président et de son gouvernement
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article809
Réforme des retraites et transition industrialo-écologique s’invitent au Conseil Communautaire
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article799
Projet de réforme des retraites : la mobilisation se poursuit au Havre, comme à Paris
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article792
Mobilisation au Havre, comme à travers tout le pays, contre le projet de retraite par capitalisation
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article790
Rapport Delevoye sur les retraites : vers le déclassement universel !
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article686