Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Augmentation du péage du Pont de Normandie : je demande des explications

Augmentation du péage du Pont de Normandie : je demande des explications

30 janvier - J’ai pris connaissance de l’augmentation du péage, décidée par la Chambre de Commerce et d’Industrie, pour le franchissement du Pont de Normandie à compter du 1er février.

Par voie de presse, il est indiqué que cette augmentation permet de financer l’entretien du pont et de finir de rembourser la dette contractée lors de sa construction.

Sans revenir ici sur les questions de fond que continuent de soulever les péages des ponts de Normandie et de Tancarville, et qui motivent les diverses démarches engagées en vue d’obtenir la gratuité de leur franchissement, cette augmentation et les arguments avancés m’amènent à interroger la CCI sur le plan de financement, via les usagers, de l’entretien et de la dette de ces ouvrages.

Je souhaiterais tout d’abord savoir si d’autres augmentations tarifaires sont envisagées, à ce jour, avant la fin des concessions en cours délivrées par l’Etat pour l’exploitation de ces ponts.

Par ailleurs, et s’agissant des travaux d’entretien, j’imagine que des provisions ont été intégrées dans les projections réalisées pour fixer les tarifs de franchissement sur la durée de leur concession, et dans ce cas, je souhaite connaitre la nature des travaux d’entretien financés par l’augmentation du péage au 1er février. S’agit-il de travaux, ou de provisions pour travaux, sous-évalués jusqu’à présent ? Ou s’agit-il de travaux exceptionnels ?

Enfin, concernant le financement de la dette, je souhaite savoir si à l’instar des collectivités locales, la Chambre a procédé à des renégociations d’emprunts compte tenu des taux d’intérêts particulièrement et durablement bas. Si j’en juge par le résultat de ce type de renégociations opérées par les collectivités locales, il en résulte en général une réduction des annuités de la dette et une réduction des charges liées à cette dette.

Un résultat qui pourrait ainsi conduire la Chambre à rembourser plus tôt que prévu les emprunts liés à la construction et à l’entretien de ces deux ponts, ou à diminuer les tarifs pratiqués...

Mon courrier à la Chambre de Commerce et d'Industrie (PDF - 493.9 ko)
Mon courrier à la Chambre de Commerce et d’Industrie
Courrier de réponse de la Chambre de Commerce et d'Industrie (PDF - 803.2 ko)
Courrier de réponse de la Chambre de Commerce et d’Industrie
Paris-Normandie Le Havre (HTML - 150.2 ko)
Paris-Normandie Le Havre

Mes précédentes interventions sur ce sujet :

J’engage de nouvelles démarches pour obtenir la gratuité des ponts de Tancarville et de Normandie
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article375
Visite de la Ministre des Transports : contribution collective pour l’avenir du Port du Havre et de l’Axe Seine
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article181
Contre les péages autoroutiers et des ponts...
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?rubrique13