Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Ma réaction à l’insupportable attaque turque au Rojava. Solidarité avec le (...)

Ma réaction à l’insupportable attaque turque au Rojava. Solidarité avec le peuple kurde !

9 octobre - Erdogan se lance à l’offensive du peuple kurde avec l’assentiment des États-Unis.

Alors que la situation en Syrie reste chaotique, et que le Président des États-Unis continue sa politique internationale incendiaire, celui-ci a subitement décidé de retirer les troupes américaines du nord de la Syrie, laissant le champ libre à l’armée turque pour attaquer cette zone tenue par les Forces démocratiques syriennes, les FDS principalement formées par les Kurdes, qui sont désignés comme des ennemis par le dirigeant turc Erdogan.

L’offensive turque vient donc de commencer, violant le droit international humanitaire et mettant en péril la détention des combattants terroristes qui pourraient alors s’évader et rejoindre Daesh. Que cherche Erdogan ?

Aucune solution par les armes ne pourra construire la Paix dans le monde. Le court-termisme de Trump crée une confusion sans précédent sur la scène internationale et éloigne toujours plus la perspective d’une fin au conflit syrien.

Les députés communistes, en tant que défenseurs de la paix et des peuples, ont toujours soutenu une solution politique et diplomatique pour mettre fin aux combats en Syrie et ont appelé au respect du peuple kurde.

Le peuple syrien est meurtri depuis trop d’années par l’une des guerres actuelles les plus violences. Le peuple kurde et ses combattants des FDS sont exsangues après avoir été chargés par la coalition internationale de lutter au sol contre Daesh. Ils viennent de recevoir ce dernier coup de couteau dans le dos par Trump. Il est de notre devoir de ne pas les laisser seuls.

Aucun peuple du Proche-Orient ne pourra être en paix tant que les faiseurs de guerres et les vendeurs d’armes feront de ce territoire leur terrain de jeu.

À la suite des déclarations de Mme la Ministre de Montchalin, les députés communistes en appellent à la fermeté de l’exécutif français dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies pour faire cesser immédiatement les combats afin de garantir la sécurité de la zone. Ils rappellent leur solidarité envers le peuple kurde qui, une fois de plus, est trahi par ses alliés dans le conflit en Syrie.