Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Examen du projet de loi santé. J’interviens pour dénoncer des logiques de (...)

Examen du projet de loi santé. J’interviens pour dénoncer des logiques de concentration et de rationnement

26 mars - Projet de loi Santé, l’explication de vote de notre groupe par mon collègue et camarade Alain Bruneel : "Nous vous l’avons dit à de nombreuses reprises, c’est tout de suite qu’il faut changer les choses, c’est tout de suite qu’il faut donner les moyens, c’est tout de suite qu’il faut agir."

Vidéo de l'intervention {HTML}
Libération, 26 mars 2019 (HTML - 187.6 ko)
Libération, 26 mars 2019

23 mars - Projet de loi santé : avec 56 autres députés de gauche, nous interpellons le gouvernement à travers une tribune publiée ce jour dans le "Journal du Dimanche"

Notre tribune dans le JDD, 23 mars 2019 (HTML - 50.9 ko)
Notre tribune dans le JDD, 23 mars 2019

22 mars - Examen du projet de loi santé du gouvernement. J’interviens pour dénoncer des logiques de concentration et de rationnement que ce projet porte en lui. Il laisse l’hôpital et les EHPAD prisonniers des logiques libérales de rentabilité et de tarification, refusant de répondre aux vrais enjeux sanitaires en décrétant un plan d’urgence pour l’hôpital public et pour la perte d’autonomie.

Dans ce projet, labelliser 500 à 600 hôpitaux de proximité d’ici à 2020 risque d’aggraver la désertification médicale et de priver les petits établissements de leurs maternités ou de leur capacité à assurer des actes chirurgicaux simples.

HTML
https://www.nouvelobs.com/politique/20190322.AFP3241/les-futurs-hopitaux-de-proximite-pourront-exceptionnellement-proposer-de-la-chirurgie.html
https://www.sudouest.fr/2019/03/22/futurs-hopitaux-de-proximite-oui-a-certains-actes-de-chirurgie-non-aux-accouchements-5921405-4696.php
https://www.ouest-france.fr/sante/projet-de-loi-sante-les-hopitaux-de-proximite-pourraient-proposer-de-la-chirurgie-titre-exceptionnel-6275015

21 mars - Les pharmaciens autorisés à délivrer certains médicaments sans ordonnance : je pointe le risque d’une médecine à deux vitesses et demande le retrait de cet article prévu dans le projet de loi Santé du gouvernement actuellement en débat à l’Assemblée.

L'Express : "Médecins-pharmaciens : la guerre est (vraiment) déclarée" (HTML - 98.9 ko)
L’Express : "Médecins-pharmaciens : la guerre est (vraiment) déclarée"
France Tv Info - Loi santé : les pharmaciens autorisés à délivrer certains (...) (HTML - 40.7 ko)
France Tv Info - Loi santé : les pharmaciens autorisés à délivrer certains médicaments sans ordonnance
Tendance Ouest : Les pharmaciens autorisés à délivrer certains médicaments (...) (HTML - 216.8 ko)
Tendance Ouest : Les pharmaciens autorisés à délivrer certains médicaments sans ordonnance