Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Projet de loi sur les conséquences du Brexit : un texte impossible à (...)

Projet de loi sur les conséquences du Brexit : un texte impossible à soutenir

16 janvier - Je suis intervenu au nom du groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine sur le projet de loi visant à gérer les conséquences en France du Brexit.

Parce que le gouvernement n’a pas suffisamment anticipé les choses et qu’il utilise confortablement des ordonnances, et parce que l’État s’est très mal préparé notamment en terme d’organisation des services publics, mon groupe, comme il l’a fait lors de la première lecture, s’est abstenu sur ce texte.

"L’actualité d’hier outre-Manche nous rattrape, comme le nouvel épisode d’un mauvais vaudeville à rebondissements qui, selon les promoteurs de l’Europe libérale qui sont en même temps les fossoyeurs des peuples européens, doit impérativement s’achever par deux épilogues :

• Soit un Brexit dur et punitif, sans accord, pour apprendre à vivre à ceux qui se rebellent,

• Soit, mieux encore, par un abandon du Brexit qui signifierait : « votez toujours », cela ne sert à rien.

Bref, tout faire pour que ne soit pas respecté un vote démocratique exprimé dans l’Union.

Et expliquer que les référendums sont inutiles. En ces temps, c’est risqué...

On connait chanson, « Remember 2005 » !

Et ce matin se sont des larmes de crocodile qui coulent sur des sourires en coin à l’annonce de ce rejet massif par le Parlement Britannique de l’accord inacceptable que la Commission Européenne veut lui infliger.

Infliger un accord à un peuple qui veut divorcer pour faute pour le contraindre à rester ou à partir humilié.

Voilà l’image que l’Europe nous offre !

Et pour cela, tout est bon :

La menace des foudres de l’enfer en cas d’absence d’accord ;

Les prolongations de supposées négociations pour faire durer l’épée de Damocles ;

Ou la remise en cause par un chef d’Etat, en l’occurrence le notre, de la légitimité du référendum, en proclamant que les électeurs Britanniques auraient été manipulés !

De quoi je me mêle ? Ce référendum n’a pas été plus ou moins manipulé que n’ont été manipulés les électeurs lors de notre Présidentielle.

C’est dire au passage le mépris qu’il porte aux expressions du peuple, mais ce n’est pas un scoop..

La suite en images par les vidéos de l’Assemblée Nationale...

MPEG4
Texte de mon intervention (PDF - 82.6 ko)
Texte de mon intervention

Avant cette explication de vote, Jean-Luc Mélenchon avait déposé, au nom du groupe de la France Insoumise, une motion de rejet préalable du texte proposé, motion rejetée par la majorité présidentielle et la Droite.

MPEG4

J’ai soutenu cette motion de rejet :

MPEG4

Lien pour accéder à l’ensemble des débats :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7145777_5c3f3705595ec.1ere-seance--questions-au-gouvernement--preparation-au-retrait-du-royaume-uni-de-l-ue-cmp--pro-16-janvier-2019?timecode=11502617