Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Soutien aux salarié(e)s de GIRPI mobilisés contre un plan de licenciements (...)

Soutien aux salarié(e)s de GIRPI mobilisés contre un plan de licenciements inique

(Article mis à jour le 28 mai)

28 mai - Le Conseil municipal de Gonfreville l’Orcher a adopté ce soir, à l’unanimité, un voeu demandant le retrait de ce plan social injustifié et exprimant sa pleine solidarité avec les salarié(e)s en lutte.

Voeu du Conseil Municipal de Gonfreville l'Orcher (HTML - 98.8 ko)
Voeu du Conseil Municipal de Gonfreville l’Orcher

25 mai - Poursuite ce matin de la mobilisation des salariés de GIRPI en lutte pour leur emploi dans une entreprise et un groupe dont les marges et bénéfices sont pourtant en forte progression. Sans compter les "managements fees", ces frais de gestion que le groupe ALIAXIS, propriétaire de GIRPI, vient directement lui ponctionner dans ses caisses en fixant elle même le montant (1,356 millions en 2017 !). Je vais m’en occuper...

Une forte solidarité s’exprime face à l’injustice de ce plan inique de licenciements, entre les salariés dans l’entreprise tout d’abord, mais également de la part de nombreux autres militants syndicaux, élus et habitants de Gonfreville l’Orcher et d’Harfleur. Ce matin, une délégation de portuaires et de dockers, de cheminots, des agents des EHPAD ou de nombreuses entreprises de la zone industrielle étaient présentes aux portes de l’entreprise.

L'appel poignant du collectif des salariés licenciés (PDF - 469.8 ko)
L’appel poignant du collectif des salariés licenciés
Paris-Normandie, 26 mai 2018 (PDF - 647.2 ko)
Paris-Normandie, 26 mai 2018

Le témoignage poignant des 21 salarié(e)s de GIRPI remerciés pour leur contribution aux bons résultats de leur entreprise et de son groupe par un licenciement !

Témoignage à mettre en perspective avec les outils de propagandes patronales en vigueur dans le groupe ALIAXIS propriétaire de GIRPI...

Nous ne sommes plus dans le simple contre-sens des mots à des fins de communication, mais dans la manipulation, le mensonge, bref l’inhumain.

23 mai - Aux côtés des élus d’Harfleur et de Gonfreville l’Orcher, j’apporte tout mon soutien aux salarié(e)s de l’entreprise GIRPI installée à Gonfreville l’Orcher et Harfleur, mobilisés contre un plan social absurde sur le plan économique et aberrant sur le plan humain.

L’entreprise se porte bien. Sa marge bénéficiaire nette a même atteint en 2017 le record historique de 13 %. Le taux de participation et d’intéressement aux bénéfices attribués aux salariés il y a quelques mois, a fait un bon en avant à deux chiffres (18,5 %) par rapport à 2016...

Pourtant, sous la pression du groupe européen ALIAXIS qui en est propriétaire, la direction de GIRPI vient d’informer ses salariés de la mise en place d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), en d’autres termes d’un plan de licenciements pour motifs économiques, touchant 21 postes sur les 220 de l’entreprise. C’est inacceptable !

Paris-Normandie, 16 mai 2018 (HTML - 176.6 ko)
Paris-Normandie, 16 mai 2018
Paris-Normandie, 17 mai 2018 (PDF - 883.1 ko)
Paris-Normandie, 17 mai 2018
Reportage site Internet municipal Gonfreville l'Orcher (HTML - 1.3 Mo)
Reportage site Internet municipal Gonfreville l’Orcher