Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Intervention pour le maintien des consultations de génétique médicale à (...)

Intervention pour le maintien des consultations de génétique médicale à l’hôpital du Havre

18 mai - Consultation pour un retard chez un enfant pour des acquisitions psycho-motrices ou pour des troubles du comportement ; pour une série de cancers survenue chez des proches ; pour une faiblesse musculaire évolutive ; pour un couple qui ne parvient pas à avoir un enfant ; pour une échographie venant de déceler une malformation du foetus...

Aujourd’hui, les consultations de génétique médicale organisées au sein du Groupe Hospitalier du Havre permettent aux patients, à leurs familles, d’être reçus et accompagnés dans ces différentes situations (et tant d’autres).

Or le maintien de ces consultations est aujourd’hui menacé. Non pas en raison de la baisse des demandes, donc des besoins, elles sont en progression...

Non pas en raison de la baisse des crédits d’Etat, puisque, une fois n’est pas coutume dans le domaine de la santé, la médecine génomique bénéfice de crédits importants.

Non pas en raison du désintérêt médical pour cette spécialité, puisque cette spécialité médicale est considérée comme une spécialité d’avenir.

D’ailleurs, un Plan Médecine France génomique 2025 a été lancé afin favoriser un accès plus facile de la population à ces tests, mais aussi pour que notre pays puisse rattraper le retard accumulé en médecine génomique.

Alors quoi ? Tout simplement parce que l’Agence Régionale de Santé semble s’orienter vers un regroupement de cette spécialité, donc un transfert des consultations, au CHU de Rouen et de Caen.

Inacceptable !

Considérant l’étendu des besoins dans ce domaine sur notre bassin de vie, tous les indicateurs socio-économiques et de santé sur notre territoire, mais également l’avenir de cette spécialité médicale, il serait totalement incompréhensible de voir disparaitre ces consultations de génétique sur un bassin de vie de 280.000 habitants.

Il en résulterait non pas un accès facilité comme le prévoit le plan stratégique de l’Etat mais un accès découragé à ces consultations notamment en raison des contraintes et des coûts qu’entraineraient des déplacements vers Rouen et Caen pour les patients.

Je viens donc de saisir la direction du Groupe Hospitalier du Havre et l’Agence Régionale de Santé pour exiger le maintien dans de bonnes conditions de ces consultations de génétique au Havre.

Mon courrier au GHH (PDF - 696.5 ko)
Mon courrier au GHH
Mon courrier à l'ARS (PDF - 705.4 ko)
Mon courrier à l’ARS
Courrier de réponse du GHH (PDF - 918.4 ko)
Courrier de réponse du GHH
Le Figaro, 16 avril 2018 (HTML - 102.8 ko)
Le Figaro, 16 avril 2018
Le Club de Mediapart, 26 avril 2018 (HTML - 65.4 ko)
Le Club de Mediapart, 26 avril 2018