Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » La CODAH vote son souhait d’élargissement mais passe à côté du consensus, (...)

La CODAH vote son souhait d’élargissement mais passe à côté du consensus, dommage...

(Article mis jour le 3 juillet 2018)

2 juillet - Position du Conseil municipal de Gonfreville l’Orcher adoptée à l’unanimité ce soir.

Intervention du Maire (PDF - 86.8 ko)
Intervention du Maire

2 juillet - Caux Estuaire vote contre le projet de communauté urbaine avec la CODAH. C’était malheureusement prévisible... Ce beau projet de nouvelle intercommunalité devait rassembler et non diviser...

France 3 Normandie, 2 juillet 2018 (HTML - 199.3 ko)
France 3 Normandie, 2 juillet 2018

13 mars - Il serait temps de remettre un peu de rassemblement dans tout cela en travaillant sur ce qui nous rassemble, élus, habitants, acteurs économiques, sociaux, culturels, sportifs de la Pointe de Caux plutôt que d’attiser ce qui nous divise... Une intercommunalité doit être un trait d’union, un facilitateur, pas une camisole de force venant diminuer le rôle des communes...

Presse Havraise, 12 mars 2018 (HTML - 180.1 ko)
Presse Havraise, 12 mars 2018
Le Courrier Cauchois, 2 mars 2018 (PDF - 2.7 Mo)
Le Courrier Cauchois, 2 mars 2018

20 février - Surprenant Conseil de la CODAH ce soir où un président trop pressé finit par négliger l’indispensable consensus et co-construction qui constituent la recette de toute agglomération épanouie.

La CODAH a voté sa volonté de s’élargir, parfait nous le souhaitions depuis des années. Mais elle le fait les yeux bandés, en risquant de diminuer considérablement le rôle et les prérogatives des communes, par l’adoption d’emblée et à l’aveuglette de la forme la plus prononcée de transferts de compétences.

Un passage en force qui rompt ainsi avec 20 années de construction intercommunale dans notre agglomération reposant sur la concertation et le dialogue. C’est dommageable.

J’ai soutenu une délibération alternative proposée par les maires d’Harfleur et de Gonfreville l’Orcher pour aboutir à un rassemblement le plus large possible. Elle n’a pas été autorisée à être soumise au vote. Dans ces conditions il ne nous a pas été possible, raisonnablement, de nous prononcer.

(Ci dessous la proposition de délibération alternative sur la base de la modification de la délibération proposée par le Président).

Délibération alternative (PDF - 47.4 ko)
Délibération alternative
Compte rendu de séance par Paris-Normandie (PDF - 2.1 Mo)
Compte rendu de séance par Paris-Normandie