Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » La fonction publique, donc les services publics dans le viseur du (...)

La fonction publique, donc les services publics dans le viseur du gouvernement

2 février - Obnubilés par le marché, la rentabilité, la recherche du profit, ce Président et son gouvernement n’ont qu’une seule boussole : l’argent. Ils cherchent à transformer en entreprise rentable tout ce qui forme le socle de notre République sociale et solidaire : l’hôpital, les EHPAD, l’université, les services publics, les communes...

Ils veulent appliquer la loi du marché à des services utiles sur lesquels reposent la cohésion nationale, les solidarités, la réponse aux besoins de première nécessité, bref un détournement de la notion d’intérêt général au profit d’intérêts particuliers.

Après les attaques contre les salariés, les retraités, l’hôpital ou l’université, place à la fonction publique. Il y aurait trop de fonctionnaires et pas assez d’argent. L’argent coule pourtant à flot dans un pays qui figure dans le top 10 des puissances économiques mondiales, sauf que toute cette richesse n’abonde plus suffisamment les caisses publiques alors qu’elle déborde dans des caisses privées.

Quant aux fonctionnaires qui depuis 10 ans sont au régime sec entre le gel de leur rémunération, donc en réalité la baisse de leur pouvoir d’achat, et les attaques répétées contre leur statut et les moyens dont ils disposent pour assurer leurs missions d’intérêt général, ils seraient trop nombreux !

Ah bon ? Il y aurait trop d’infirmières, de policiers, d’enseignants, de pompiers, de gardiens de prison ? Trop d’assistantes sociales, d’éducateurs, d’agents fiscaux pour lutter contre la fraude fiscale, d’agents des douanes ou de la répression des fraudes pour garantir aux consommateurs de disposer de produits sains ?

Nos services publics sont notre patrimoine commun et les agents publics les garants de nos intérêts communs.

Il y en a assez de tout vouloir marchander, il y en a assez de tout évaluer sous le seul prisme de l’argent, de tout sacrifier pour le seul bonheur de quelques uns. Il y en a assez de chercher à opposer les Français pour mieux régner.

Les privilégiés, les vrais, les seuls privilégiés ne sont surement pas à rechercher au sein de la Fonction publique !

Défendons nos services publics et ses agents.

Cgt, 2 février 2018 : Décrytage des intentions du gouvernement (PDF - 110.9 ko)
Cgt, 2 février 2018 : Décrytage des intentions du gouvernement
France Info, 2 février 2018 (HTML - 35.4 ko)
France Info, 2 février 2018
L'Humanité, 2 février 2018 (HTML - 75 ko)
L’Humanité, 2 février 2018
Bulletin statistique des services de l’Etat pour remettre les pendules à l’heure...
Bulletin info de la DGCL, décembre 2017 (PDF - 145.8 ko)
Bulletin info de la DGCL, décembre 2017