Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » En Chine avec la délégation présidentielle pour faire entendre la voix de (...)

En Chine avec la délégation présidentielle pour faire entendre la voix de notre territoire

(Article mis à jour le 10 janvier par ajouts successifs dans le fil de l’actualité)

6 janvier - Invité en qualité de parlementaire communiste à me joindre à la délégation qui accompagne le Président de la République en voyage d’Etat en Chine du 8 au 11 janvier, j’ai décidé d’y répondre favorablement en étant conscient que ce déplacement peut et doit permettre de faire entendre la voix de notre territoire de vie et d’emplois, tant auprès des décideurs chinois… que des officiels français.

Ainsi, j’emporte avec moi les dossiers d’enjeux de notre agglomération à l’international, et en particulier, ceux relatifs à notre port, à nos industries, à notre université.

Différents contrats attendus par nos entreprises sont actuellement en pourparlers avec la Chine avec d’importantes retombées potentielles en termes de commandes, donc d’emplois.

Lors des différents espaces de rencontres et de travail prévus au programme officiel, je valoriserai le projet Seineport défendu par toute la communauté maritime et portuaire, ainsi que notre potentiel industriel.

Mais au delà, je souhaite utiliser ce déplacement pour sensibiliser directement le Président de la République et les ministres présents sur :

• La nécessité de doter le port du Havre d’une stratégie d’Etat et des investissements dont il a besoin pour assurer son développement.

• L’utilité de donner sa chance au nouveau process vert de substitution au charbon pour assurer l’avenir de notre centrale thermique.

• L’intervention de l’Etat pour desserrer la ceinture de péages qui sature notre agglomération en grevant son développement.

• L’urgence à autoriser le parquet à organiser un procès pénal pour que justice soit enfin rendue aux victimes de l’amiante.

Je plaiderai par ailleurs, de nouveau, la nationalisation du groupe Lafarge pour préserver cet outil industriel et ses emplois, malgré l’aventurisme de certains de ses dirigeants actuellement poursuivis en justice.

A l’occasion de ce déplacement, j’interviendrai également en faveur de Laurent FORTIN, pâtissier normand détenu depuis 9 mois dans ce pays, dont j’ai rencontré la mère et le frère la semaine dernière.

Enfin, ayant été désigné comme co-rapporteur de la mission parlementaire d’évaluation du traité relatif à la non-prolifération des armes nucléaires, je profiterai de ce déplacement pour connaitre la position et les propositions de la Chine, tout en abordant la question de l’inquiétante escalade en Corée du Nord.

Paris Normandie, 5 janvier 2018 (HTML - 174.9 ko)
Paris Normandie, 5 janvier 2018
Le Monde, 6 janvier 2018 (HTML - 21.3 ko)
Le Monde, 6 janvier 2018
L'Opinion, 6 janvier 2018 (HTML - 65.9 ko)
L’Opinion, 6 janvier 2018

7 janvier - Départ cet après-midi, depuis Orly, vers la Chine, à bord de l’Airbus présidentiel A330 dont les nacelles sont produites par Safran Nacelles à partir de certains composants fabriqués sur le site de Gonfreville l’Orcher.

A bord, la délégation se compose notamment de représentants de Business France, du Médef, d’Europlace, de BPI, de la fédération nationale porcine, de la fédération des exportateurs de vins et spiritueux, de plusieurs dizaines de start-ups et PME, ainsi que des dirigeants de nombreux grands groupes comme AREVA, Schneider, Safran, EDF, LVMH, Thalès, Vivendi, Vallée, AccorHôtels, Sodexo...

De nombreux représentants du secteur scientifique, universitaire et de la culture sont également parmi nous.

Quant à la délégation politique, elle se compose du Sénateur Guillaume et du Député Tan, présidents des groupe d’amitié France-Chine au Sénat et à l’Assemblée, du Sénateur Cambon et de la Députée de Sarnez, présidents des commissions des affaires étrangères du Sénat et de l’Assemblée, de la Députée Genetet, des Français établis hors de France, de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre, de Laurent Fabius, Président du Conseil constitutionnel, de 5 ministres (Affaires étrangères, Solidarités et Santé, Economie et Finances, Agriculture, Enseignement supérieur et Recherche/Innovation) et de moi-même.

Nous sommes accompagnés par plusieurs hauts fonctionnaires, dont l’ambassadeur de France en Chine, et différents conseillers.

8 janvier - Après la visite du site de l’armée de terre cuite ce matin, nous avons rencontré de nombreux chefs d’entreprises, chercheurs, institutionnels, universitaires et étudiants Chinois et Français au Palais Daminggong de la ville de Xi’an dans la province du Shaanxi. Le chef de l’Etat s’est exprimé sur l’avenir des relations avec la Chine.

Cette province du centre de la Chine compte plus de 37 millions d’habitants.

Nous gagnons Pékin en cette fin de journée (11h - heure française) pour aborder à l’ambassade de France les différentes questions et dossiers liés à ce voyage d’Etat.

9 janvier - Rencontre aujourd’hui avec la Présidente de la Commission des affaires étrangères du Parlement de Chine puis avec le Président du Parlement du peuple. Il a été question des échanges sur la Route de la Soie, du commerce mondial et des ports... L’occasion pour moi de diffuser à nos interlocuteurs la plaquette de présentation Seineport qui démontre le bel avenir et les atouts du port du Havre et de l’axe Seine, ainsi que celle consacrée à nos industries.

Au cours de nos échanges, ont été également abordés la situation de la Corée du Nord, de l’arme nucléaire ou encore la protection de la propriété intellectuelle.

Cette visite d’Etat en Chine suscite un grand intérêt et bénéficie d’une couverture médiatique assez impressionnante. C’est de bon augure.

9 janvier - Signature en cette fin de journée d’accords, notamment commerciaux, entre la Chine et la France, suivie d’une conférence de presse de deux chefs d’Etat

10 janvier - A l’issue d’une rencontre avec la communauté française en Chine, la délégation a quitté le pays pour un retour vers Orly cette nuit. L’heure pour moi de m’arrêter sur un premier bilan à chaud de ce voyage d’Etat.

Même si la communication Présidentielle me parait avoir exagéré l’importance et les retombées de ce déplacement, il n’en demeure pas moins qu’il fut utile pour notre pays, ses emplois et ses acteurs économiques, mais également pour ses acteurs culturels et universitaires.

Donc utile pour notre territoire, son complexe industrialo-portuaire, son université, que je n’ai cessé de présenter et de valoriser auprès de mes interlocuteurs tant Chinois que Français. D’ailleurs, vue de Chine, la Normandie et notamment le port du Havre existent bel et bien, j’ai pu le mesurer.

J’ai également pu interpeller politiquement sur la situation de Laurent Fortin, notre compatriote normand encore récemment détenu en Chine et qui vient de bénéficier d’une mesure de liberté conditionnelle.

Quant à la question des Droits de l’Homme, elle n’a pas été oubliée mais elle fut évoquée en off et non devant les caméras, même si à mon avis notre pays n’est pas actuellement le mieux placé pour aller donner des leçons sur ce terrain à l’international...

Mais au delà de ces interventions, j’en retiens des informations précieuses et une richesse dans les échanges qui seront très utiles, sur les enjeux environnementaux, la sécurité du monde, l’alimentation ou encore, dans le domaine commercial, sur les enjeux de la Route de la Soie et les possibilités réelles de développement de nos exportations vers la Chine afin de réduire notre déficit commercial avec ce grand pays.

Plusieurs contrats et des accords pour nos industries et notre agriculture ont d’ailleurs été signés dont une commande massive d’Airbus qui bénéficiera notamment au site Safran Nacelles de Gonfreville l’Orcher.

Un déplacement utile donc, important pour la France et pour notre région, même s’il convient, plus que jamais, de se méfier des effets grossissants de la communication officielle... En tout état de cause le Président a décidé d’organiser un déplacement annuel en Chine et l’impose à son gouvernement.

Presse Havraise, 13 janvier 2018 (HTML - 186 ko)
Presse Havraise, 13 janvier 2018
La situation de Laurent Fortin
Courrier sur la situation de Laurent Fortin (PDF - 72.1 ko)
Courrier sur la situation de Laurent Fortin
Actu.fr, 4 janvier 2018 (HTML - 68.6 ko)
Actu.fr, 4 janvier 2018