Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Pour inscrire dans la Constitution le Droit à l’interruption volontaire de (...)

Pour inscrire dans la Constitution le Droit à l’interruption volontaire de grossesse

28 juin - L’intergroupe de la NUPES (Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale), comme il s’y était engagé vendredi dernier, dépose ce jour une proposition de loi constitutionnelle visant à protéger le droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse.

Cette proposition a été adressée pour co-signature à l’ensemble des député-es de l’Assemblée nationale à l’exception de ceux du Rassemblement national.

Il appartient désormais au bureau de l’Assemblée nationale de l’inscrire à l’ordre du jour des travaux parlementaires. Au vu des récentes déclarations de la présidente du groupe LREM nous ne doutons pas qu’une suite favorable y sera donnée.

Rassemblement au Havre pour la défense du droit à l’interruption volontaire de grossesse.