Avec Jean-Paul Lecoq et Nathalie Nail, la voix des gens d’ici à l’Assemblée Nationale   La voix des Gens d'ici
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Arrêt de la centrale thermique du Havre : triste jour pour un gâchis, merci (...)

Arrêt de la centrale thermique du Havre : triste jour pour un gâchis, merci Edouard Macron !

(Article mis à jour le 31 mars)

31 mars - Avec Céline Brulin, Sébastien Jumel, Aurélien Lecacheur, Alban Bruneau, rassemblement aujourd’hui à la centrale thermique pour dénoncer un véritable gâchis qui aura rapidement des répercussions lors des pics de consommation électrique, sur l’indépendance énergétique du pays ou encore sur les tarifs.

Le gouvernement Macron-Philippe a refusé à notre centrale thermique une transition écologique qui était pourtant à portée de main pour poursuivre sa production. Ils ont préféré imposer une rupture accompagnée d’une désindustrialisation et de la suppression de centaines d’emplois.

Quant à EDF, elle ira commercialiser ailleurs dans le monde ce qui a été expérimenté au Havre !

Texte de mon allocution (PDF - 48.5 ko)
Texte de mon allocution
PDF

12 mars - Triste jour pour un gâchis humain, financier et technologique décrété par Edouard Philippe, dont notre pays et les consommateurs n’ont pas fini de payer l’addition !

La mutation écologique de notre centrale était pourtant à portée de main, elle en est privée au profit d’une fermeture absurde et lourde de conséquences.

Mes pensées vont à tous les agents EDF qui ont fait vivre cette centrale sur plusieurs générations, et à ceux qui ont travaillé sur cette mutation finalement interdite par le gouvernement Macron-Philippe pour des raisons purement de communication et de posture politique.

Le même mauvais scénario avait déjà sacrifié la cimenterie Lafarge sur notre zone industrielle et menace aujourd’hui des centaines d’emplois chez Dresser. Il est grand temps que l’indispensable transition écologique et industrielle cesse d’être utilisée comme prétexte pour détruire des emplois et des outils, en fermant la porte aux évolutions. Parce qu’à ce rythme, la construction de toutes les éoliennes ne suffira pas à endiguer la catastrophe sociale et industrielle qui pourrait se profiler.

En attendant, tout ce savoir-faire et cette innovation "Made in Le Havre" acquis pour faire muter notre centrale (avec l’accord de Nicolas Hulot à l’époque avant qu’il ne démissionne) seront désormais utilisés dans le monde par EDF... mais plus au Havre !

Aujourd’hui dans notre ville 210 emplois sont supprimés, sans compter les conséquences sur les 1.400 sous-traitants de la centrale et les emplois de dockers.

PDF

Crédit de la photo ci-dessus : Véronique Le Sausse (groupe Facebook "Le Havre que j’aime")

Historique :

Entre 2013 et 2015 : EDF ferme 10 de ses centrales à charbon. Il en reste 4.

2015-2016 : Annonce de fermeture par Ségolène ROYAL, Edouard PHILIPPE se prononce contre. Septembre 2016, elle confirme finalement son maintien.

6 juillet 2017 : Annonce de fermeture des 4 centrales à charbon par Nicolas HULOT.

30 janvier 2018 : Suite à de multiples interventions de ma part, Nicolas HULOT annonce dans une réponse à une question que tu lui poses à l’Assemblée, qu’une réflexion serait engagée sur les combustibles alternatifs au charbon et qu’à l’arrivée cela ne signifierait pas forcément la fermeture des centrales thermiques.

EDF a engagé les essais sur la transformation progressive des process de production sur Le Havre et Cordemais afin de substituer au charbon des composants créés à partir de CSR (combustible solide de récupération). La production de ces composants est par ailleurs porteuse de création d’une nouvelle filière avec emplois nouveaux au Havre.

4 septembre 2018 : Suite à la démission de HULOT, DE RUGY est nommé Ministre de l’écologie.

18 décembre 2018 : Le Président MACRON ferme la porte et confirme l’annonce de la fermeture des centrales à charbon d’ici 2022.

12 avril 2019 : DE RUGY vient présenter au Havre le Pacte territorial de transition écologique et industrielle qui enterre la centrale thermique qui cessera sa production en avril 2021.

Il s’appuie notamment sur un rapport de RTE qui indique que la France peut se passer de ses centrales à charbon grâce :

• A l’EPR de Flamanville (la décision sur un second EPR étant annoncée en 2022)
• La nouvelle centrale à gaz naturel (très controversée) à Landivisiau dont les travaux viennent à peine de débuter…
• Les accords d’approvisionnement réciproques avec d’autres pays européens (l’Allemagne et l’Angleterre sont cités).

A l’heure annoncée pour la fin de la production de la centrale thermique du Havre (avril 2021) aucune alternative annoncée par RTE n’est en service… à part les accords d’approvisionnement :

• Donc fin de l’indépendance énergétique du pays
• Recours aux centrales à charbon d’Angleterre et d’Allemagne
• Explosion des prix donc probablement des tarifs pour les consommateurs
(les tarifs de l’électricité ont déjà bondi en France de 35% en 14 ans…)

8 janvier 2021 : RTE appelle les Français à baisser leur consommation électrique en raison des baisses de températures et n’exclue pas des coupures ponctuelles... Et pourtant la centrale thermique du Havre tourne à plein régime... Qu’en sera-t-il demain lors des prochains pics de consommation ?

Plus d’éléments à partir des pages :
La centrale thermique du Havre pas indispensable ?!
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article1010
Fermeture de notre centrale thermique : Gâchis et développement durable ne font jamais bon ménage !
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article650
Assurer la reconversion écologique de notre centrale thermique et convaincre de la nécessité de son avenir
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article526
Conseil de la Communauté Urbaine ce soir : interventions pour l’avenir de notre centrale thermique et une véritable coordination commerciale
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article557
En Conseil CODAH pour intervenir notamment sur la transition de notre centrale thermique et sur la gratuité des transports en commun
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article510
Avenir de la centrale thermique du Havre : que de chemin parcouru grâce au savoir-faire des équipes EDF
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article361
Enfin une avancée pour le maintien de notre centrale thermique
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article245
Annonces présidentielles sur les centrales à charbon : ne pas confondre vitesse utile et précipitation médiatique
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article217
J’ai évoqué devant le Ministre Hulot l’avenir des centrales à charbon dont l’innovation pourrait assurer leur avenir
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article203
Pour démontrer l’avenir de nos centrales thermiques, j’ai visité la centrale de Cordemais
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article199
Mon soutien à l’avenir de la centrale thermique du Havre et aux agences de proximité EDF réaffirmé dans un courrier au PDG d’EDF
http://www.jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article118